Consulter les annonces

Cette rubrique est la vôtre, pour vous tenir informés de ce qui se passe dans le Doyenné (et autour), comme pour informer les autres personnes des activités que vous proposez ou dont vous avez connaissance.

Pour des raisons évidentes, l'accès en écriture est réservé aux titulaires d'un code d'accès. Si vous avez des annonces à proposer, vous pouvez demander un accès personnel au gestionnaire du site.

Il y a 26 annonce(s)

L'UPR Saint Mutien-Marie a célébré les Rameaux et la Passion sur TEAMS (2020-04-05 11:25:35)

Nous étions un petit groupe ce matin, à célébrer la messe des Rameaux et de la Passion du Seigneur, au nom et aux intentions de toute l'unité pastorale. Autour de l'abbé Emery, mais chacun derrière notre écran, nous avons béni quelques branches de buis, lu le récit de la Passion (à plusieurs voix) et célébré l'Eucharistie, avant de recevoir la bénédiction solennelle.

Voici, en 12 captures d'écran, un aperçu de cette célébration "presque" comme les autres:




Si vous souhaitez participer en direct aux prochaines célébrations, envoyez un email à qts1@uprsmm.be ; vous recevrez en retour le lien et les instructions d'utilisation.

La Semaine Sainte sur KTO (2020-04-04 20:10:35)

Pour ceux qui ne reçoivent pas directement l'information, voici un lien avec tout ce qu'il faut savoir pour vivre la semaine sainte avec KTO.

L'UPR Saint Mutien-Marie se souvient de l'abbé Luc Lysy (2020-04-04 11:36:32)

Certains nous ont demandé des photos de Luc Lysy en rapport avec notre Unité Pastorale. Le voici le 31 août 2014 à l'installation d'Ignace Leman et le 13 octobre 2019 lors de la refondation:



Viesville se souvient de l'abbé Jean Barbier (2020-04-03 18:47:42)

Jean Barbier est arrivé comme curé à Viesville St. Georges vers 1970, succédant ainsi à l'abbé Thomas. En 1978, il a pris aussi le relais de l'Abbé Lebeau curé des Sarts. C'est en 2006 qu'il quitta ces deux fonctions pour prendre sa retraite et devenir aumônier au Home Marie-Martine de Gosselies. Il fut le dernier curé de Viesville habitant dans la cure de la rue du baill ; Bâtiment repris par la suite par la Commune.

A Viesville, Jean Barbier comme ses prédécesseurs, s'est beaucoup investi pour la rénovation de nos églises jusqu'à payer lui-même une part de ces travaux dont par exemple la sacristie de l'église St. Georges. Il était très intéressé par l'histoire locale et a fait partie du cercle d'histoire de Pont-à-Celles. Il s'est aussi battu pour le maintien d'une église à Viesville Sarts mais face au coût trop élevé, il a abandonné.

Il s'est aussi beaucoup investi pour la maison des Oeuvres, local actuel du patro. Il s'occupait notamment des locations pour les camps annuels des mouvements de jeunesse. Au cours des 35 années passées à Viesville, il a rencontré beaucoup de Viesvillois au moment des baptêmes, communions, mariages, décès. Un temps de recueillement en sa mémoire sera organisé à l'Eglise quand les circonstances le permettront.



Lire d'autres témoignages sur la page Facebook Si Viesville m'était conté.

Décès de l'abbé Jean Barbier (2020-04-03 18:23:58)

L'abbé Jean Barbier, né le 27 avril 1931 à Binche, ordonné prêtre le 10 février 1957 à Tournai, est décédé ce mercredi 1er avril 2020, à Gosselies. Il fut vicaire à Jemappes (Saint-Martin), vicaire à Charleroi (Saint-Eloi), vicaire à Courcelles-Forrière (Saint-Luc), vicaire à Lessines (Saint-Pierre), curé à Viesville (Saint-Georges et Notre-Dame du Sacré-Cœur), aumônier au foyer « Marie-Martine » à Gosselies.

L'abbé Barbier sera inhumé au cimetière de Viesville. Nous lui rendrons hommage lors d'une célébration eucharistique à sa mémoire lorsque les conditions le permettront. La date sera communiquée en son temps.

Méditation du jour (2020-04-03 12:18:42)

L'abbé Bruno nous propose aujourd'hui la suite de son enseignement sur le sacrement de la réconciliation à la lumière de l'Evangile de la miséricorde.






Homélie sur la miséricorde (2020-04-02 12:24:17)

Impossible, après avoir écouté cette célébration, de ne pas partager ce texte magnifique, extrait du 2ème Sermon de saint Pierre Chrysologue sur la Parabole du Fils Prodigue (Luc 15, 11-32).


Je me lèverai et j'irai vers mon père. Celui qui dit ces paroles gisait à terre. Il prend conscience de sa chute, il se rend compte de sa ruine, il se voit enlisé dans le péché et il s'écrie : Je me lèverai et j'irai vers mon père. D'où lui vient cet espoir, cette assurance. Cette confiance ? Du fait même qu'il s'agit de son père. « J'ai perdu, se dit-il, ma qualité de fils ; mais lui n'a pas perdu celle de père. Il n'est point besoin d'un étranger pour intercéder auprès d'un père : c'est l'affection même de celui-ci qui intervient et qui supplie au plus profond de son cœur. Ses entrailles paternelles le pressent à engendrer de nouveau son fils par le pardon. Coupable, j'irai donc vers mon père. »

Et le père, à la vue de son fils, voile immédiatement sa faute. À son rôle de juge il préfère celui de père. Il transforme tout de suite la sentence en pardon, lui qui désire le retour du fils et non sa perte. Il se jeta à son cou et l'embrassa. Voilà comment le père juge et comment il corrige : il donne un baiser au lieu d'un châtiment. La force de l'amour ne tient pas compte du péché, et c'est pourquoi le Père remet d'un baiser la faute de son fils, il le couvre par ses embrassements. Le père ne dévoile pas le péché de son enfant, il ne flétrit pas son fils, il soigne ses blessures de sorte qu'elles ne laissent aucune cicatrice, aucun déshonneur. Heureux ceux dont la faute est ainsi remise et le péché pardonné. Gardons-nous donc de nous éloigner d'un tel Père. La seule vue de ce Père suffit pour mettre en fuite le péché, pour éloigner la faute et pour repousser tout mal et toute tentation. Mais si nous nous sommes éloignés du Père, si nous avons dissipé tout son bien par une vie dissolue, s'il nous est arrivé de commettre quelque faute ou méfait, si nous sommes tombés dans le gouffre sans méfait, si nous sommes tombés dans le gouffre sans fond de l'impiété et dans une ruine absolue, relevons-nous enfin et revenons à un tel Père, encouragés par un tel exemple.

Quand il le vit, il s'attendrit, couru se jeter à son cou et l'embrassa. Je le demande, quelle place y aurait-il ici pour le désespoir, quelle occasion pour une excuse ou pour un semblant de crainte ? À moins peut-être que la rencontre avec le Père ne nous fasse peur et que son baiser nous inspire de la crainte ; à moins peut-être que nous croyions que c'est pour prendre et se venger et non pour accueillir et pardonner que le Père vient et attire son enfant par la main, qu'il le serre contre son cœur et l'entoure de ses bras. Mais cette pensée destructrice de la vie, cette ennemie de notre salut est mise hors de combat par ce qui suit : Le Père dit à ses serviteurs : Mangeons et faisons liesse. Mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et le voilà retrouvé. Après avoir entendu cela pouvons-nous encore retarder notre retour vers le Père ?

Messe du jour avec l'abbé Bruno (2020-04-02 11:54:37)

En ce jeudi de la 5ème semaine de Carême, l'abbé Bruno nous propose d'écouter la célébration qu'il a enregistrée ce matin, aux intentions des paroissiens.






N'hésitez pas à faire part aux prêtres de toutes les intentions auxquelles vous voudriez qu'ils prient. N'hésitez pas à partager largement.

Directives de Mgr Guy Harpigny concernant les sacrements de l'initiation chrétienne (2020-04-01 23:32:26)

Suite au communiqué du 30 mars 2020 des évêques de Belgique, voici ce qui est prévu pour le diocèse (résumé):

  • Le Baptême et la Première Communion des enfants en âge de scolarité (école fondamentale) sont reportés après les mois de juillet et août 2020.

  • La Confirmation des enfants et des jeunes, qui poursuivent un chemin catéchétique en unité pastorale (école fondamentale), est reportée après les mois de juillet et août 2020.

  • Le Baptême, la confirmation et la première eucharistie des adolescents (à partir de 11 ans) et des adultes (à partir de 18 ans) sont reportés.

  • La Confirmation des adolescents (à partir de 11 ans) et des adultes (à partir de 18 ans) est reportée

  • Ces directives nous permettent d’envisager l’avenir avec confiance. Personne ne sera laissé de côté. N’hésitez pas à vous informer auprès du service diocésain de l’initiation chrétienne.

    Nous sommes en communion les uns avec les autres, en particulier avec les familles qui accompagnent une personne qui passe par l’épreuve de la maladie ou qui est décédée.

    Je vous porte tous et toutes dans la prière.

    + Guy Harpigny,
    Evêque de Tournai

    Le texte ci-dessus est un résumé. Lire ou télécharger le communiqué intégral.



    Report des confirmations et des premières communions (2020-04-01 23:31:55)

    Le virus corona nous oblige à une extrême prudence. Les Evêques de Belgique ont donc décidé ce 30 mars 2020, que les célébrations de confirmation et des premières communions prévues entre Pâques et la Pentecôte n’auront pas lieu à la date prévue. Les confirmations sont reportées aux mois de septembre ou d’octobre. Les premières communions sont reportées à la prochaine année scolaire.
    Chaque diocèse proposera des dispositions en fonction de sa situation spécifique et en assurera la communication.

    Le texte ci-dessus est un résumé. Lire ou télécharger le communiqué des Evêques de Belgique.

    Luc Lysy, doyen de Charleroi, nous a quittés (2020-03-31 00:52:40)

    Doyen (principal) de Charleroi, responsable de la région pastorale de Charleroi, l'abbé Luc Lysy est décédé ce dimanche 29 mars. Toute la région pastorale lui rendra hommage lors d'une célébration eucharistique à sa mémoire lorsque les conditions le permettront; la date sera communiquée en temps utile.



    Hommages et témoignages sur le site de l'évêché.

    Les messes dominicales du 29 mars sur KTO. (2020-03-28 19:24:24)

    - A 7h00, messe présidée par le pape François, en direct de la chapelle Sainte-Marthe.
    - A 10h00, messe célébrée à la Grotte de Lourdes.
    - A 18h30, messe présidée par Mgr Aupetit, archevêque de Paris, en direct de l'église Saint-Germain l'Auxerrois.


    REVIVRE LA BÉNÉDICTION URBI ET ORBI DU VENDREDI 27 MARS (2020-03-28 19:14:54)

    « Pourquoi avez-vous peur ? N'avez-vous pas encore la foi ? ».

    Sur une place Saint-Pierre déserte et battue par la pluie, le Pape François a commenté vendredi soir l'évangile de la tempête apaisée. Il a fait monter vers le ciel une vibrante supplique pour la fin de la pandémie de coronavirus. Moment d'une rare intensité : le Pape, seul, a béni Rome et le monde entier.

    Pour que la prière se répande et réconforte, osez partager autour de vous cette vidéo, fournie par KTO





    Méditation du jour (2020-03-27 16:52:12)

    L'abbé Bruno nous propose aujourd'hui un enseignement sur le sacrement de la réconciliation à la lumière de l'Evangile de la miséricorde.







    N'hésitez pas à partager largement.

    Bénédiction du Pape ce soir à 18 heures (2020-03-27 08:15:55)

    Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai, nous demande de diffuser le plus largement possible le message ci-joint, annonçant que le Pape François présidera ce vendredi 27 mars à 18 heures, depuis Rome, un temps de prière où il nous sera proposé un moment de pardon. Cette cérémonie sera retransmise sur plusieurs télévisions, et notamment sur KTO.


    Mgr Guy Harpigny ajoute le commentaire suivant:


    Le Pape encourage à demander pardon de ses péchés, ce qui fait partir du carême.
    Il donne le pardon, comme il le peut sans le sacrement de réconciliation, et cela fait aussi partie du carême.
    Le pape encourage aussi à prier en communion avec les fidèles du Christ du monde entier.

    Merci.

    Guy Harpigny
    Evêque de Tournai



    Lire ou télecharger la lettre du nonce apostolique au cardinal Jozef De Kesel.



    Messe du jour avec l'abbé Bruno (2020-03-26 16:51:53)

    En ce jeudi de la 4ème semaine de Carême, l'abbé Bruno nous propose une célébration qu'il a enregistrée ce matin.





    Comme le rappelle l'abbé Bruno au cours de cette célébration, n'hésitez pas à faire part aux prêtres de toutes les intentions auxquelles vous voudriez qu'ils prient. N'hésitez pas à partager largement.

    Arrêté du Gouverneur de province concernant les funérailles (2020-03-25 19:07:20)

    le Gouverneur du Hainaut a pris un arrêté de police ce 25 mars 2020 interdisant les cérémonies de funérailles en intérieur. Nos églises ne pourront donc plus accueillir de funérailles jusqu’à nouvel ordre. Il a été demandé aux prêtres d’organiser, sur demande des familles, des temps de prière en extérieur soit au cimetière, soit au funérarium (sur le parking), soit au crématorium (sur le parking). Ces cérémonies doivent être limitées à 15 personnes (y compris les agents des pompes funèbres et les agents communaux des cimetières).



    Lire ou télecharger le texte de l'Arrêté.

    Vivre la semaine de l'Annonciation (2020-03-23 22:36:17)

    Ce mercredi 25 mars, nous fêterons l'Annonciation. Cette semaine est donc toute indiquée pour prier la Vierge Marie, mais aussi Dieu notre Père.

  • tous les jours à 10h00 sur KTO, messe depuis Lourdes

  • mercredi 25 mars à 12h00, le pape François demande au monde entier de s'arrêter pour prier (par souci d’œcuménisme, on récitera la "Notre Père", commun à tous les Chrétiens. Ceux qui le peuvent sont invités à allumer une bougie à leur fenêtre ou sur le pas de leur porte

  • vendredi 27 mars à 18h00 sur KTO, célébration de la Parole par le pape François depuis le parvis de St-Pierre (place vide), bénédiction Urbi et Orbi et indulgence plénière



  • Le temps de Dieu (du Père François Boëdec, s.j.) (2020-03-23 15:54:50)

    Voici un texte qui n'est pas très récent, repris sur plusieurs sites (au point que l'on peut croire que l'auteur ne nous reprochera pas cette énième reprise), et qui resurgit, à la faveur du temps, qui nous semble bien long en ce moment...

    Le temps de Dieu n’est pas celui des lassitudes. Il n’est pas non plus celui des « âmes habituées » que dénonçait Charles Péguy. C’est plutôt celui qui sait faire jouer ensemble le long cours des fidélités du quotidien, des enfouissements et des mûrissements, avec l’irruption de la nouveauté – parfois surprenante – celle d’une rencontre et d’une parole qui font passer d’une étape à une autre.

    Le temps de Dieu se conjugue au présent, se méfiant des retours sur images d’un passé parfois obsédant, regretté ou culpabilisateur… sur lequel le diable joue sa plus belle mélodie.

    Le temps de Dieu est ici et maintenant. Dans cet accueil de l’instant, dans ce qu’on y met comme vérité de nous-mêmes, comme consentement au réel, comme seul lieu véritable de l’Espérance. C’est ici et maintenant qu’il nous parle et nous accompagne. Laissant aux impatients et aux inquiets la course dans un avenir imaginaire et fantasmé.

    Le temps de Dieu est celui des possibles qui refuse que les choses soient écrites à l’avance et ne craint pas le bouleversement des habitudes.

    Le temps de Dieu supporte tous nos états. Nos peurs, nos hésitations, nos fragilités, nos fatigues, nos emportements, nos désirs, nos projets et nos deuils…. Il se met au diapason de nos rythmes, la lenteur des petits pas comme la fougue de certains empressements, pour encourager les uns et ajuster les autres.

    Le temps de Dieu précède autant qu’il accompagne. Il ferme la marche autant qu’il la suscite, accueillant la vérité du passé et préparant l’avenir…

    P. François Boëdec, s.j.

    Directives des évêques de Belgique concernant la Semaine Sainte (2020-03-23 15:19:57)

    Vu la suspension de toutes célébrations publiques jusqu'au 19 avril, les services liturgiques de la Semaine Sainte (du 5 avril, dimanche de Rameaux, au 12 avril, dimanche de la Résurrection) sont évidemment suspendus. Les fidèles sont invités à suivre ces services à la radio, à la télévision, ou en streaming lorsque cela leur est proposé (notre équipe réfléchit à une telle solution pour L'UPR saint Mutien-Marie).

    En bref:

  • dimanche des rameaux : pas de distribution de rameaux bénits (même pas à l'extérieur, pour éviter les rassemblements)

  • messe chrismale : la bénédiction des saintes huile aura lieu en cercle fermé; elle seront distribuées après la pandémie

  • triduum pascal : célébrations à suivre à la radio, à la télévision, ou en streaming

  • baptêmes : les baptêmes d'adultes prévus lors de la veillée pascale sont reportés

  • confirmations et communions : les célébrations prévues jusqu'au 19 avril sont reportées; pour les autres, il est trop tôt pour décider

  • Entraide et Fraternité : les collectes prévues ne pouvant avoir lieu, les fidèles sont invités à verser leur don au compte BE68 0000 0000 3434 (attestation fiscale à partir de 40 EUR)


  • Lire ou télécharger le texte complet au format PDF


    Saint Mutien-Marie (2020-03-23 14:27:34)

    En raison des mesures de confinement, nous n'avons pu, ce 22 mars, célébrer saint Mutien-Marie avec le faste qui lui est dû.

    Nous ne l'oublions pas pour autant, et nous vous invitons à visiter la page qui lui est consacrée sur ce site. Vous y trouverez l'enregistrement audio d'un enseignement sur saint Mutien-Marie, par l'abbé Bruno, depuis son "ermitage" de Rèves.

    Nouvelles mesures COVID-19 (2020-03-22 13:47:52)

    Chers frères et sœurs,

    En fonction des nouvelles mesures (du 17 mars 2020) du gouvernement fédéral pour lutter contre la pandémie de coronavirus, je me fais l’obligation de vous transmettre les dispositions d’accompagnement que l’évêché de Tournai vient de communiquer à la suite de la rencontre de la Conférence épiscopale belge.

    L’esprit général est d’éviter au maximum les contacts et interactions directes qui amplifieraient la propagation du virus.


    1° Célébrations des funérailles
    Les évêques belges rappellent que les funérailles à l’église ne peuvent avoir lieu qu’en cercle très restreint, c-à-d avec seulement quelques proches parents dans l’église et à une distance suffisante les uns des autres. Cette disposition s’avère parfois difficile à respecter et cause de tensions. Sans compter que certaines sociétés de Pompes Funèbres sont désormais en manque de personnel en raison du confinement des personnes malades. En dialogue avec la famille et les Pompes Funèbres, on peut décider de se limiter à accompagner la famille pour une prière d’adieu au cimetière. Pour les familles qui le souhaitent, on peut proposer une célébration de commémoration à l’église qui aurait lieu pour la famille et les proches du défunt lorsque l’épidémie aura pris fin.


    2° Ouverture des lieux de culte
    Les lieux de culte peuvent rester ouverts, et la prière individuelle y est autorisée. Les principes d’une personne par 10 m2 et de garder ses distances doivent être respectés.


    3° Cloches des églises
    Les évêques demandent de faire sonner les cloches dans toutes les paroisses chaque dimanche à 9h55, le temps de la crise, en signe d’invitation à la prière et de solidarité avec les malades et les soignants.


    4° Célébrations de la semaine Sainte, de Pâques et des sacrements de l’initiation chrétienne
    Etant donné que les mesures prises risquent d’être prolongées, les évêques de Belgique ont décidé de supprimer toutes les célébrations publiques jusqu’au vendredi 17 avril. Des suggestions seront envoyées dans les jours qui viennent pour les célébrations de la Semaine Sainte et du Triduum pascal, ainsi que pour la messe chrismale et la distribution des huiles saintes.

    Nous voici en chemin vers Pâques d’une manière inédite. L’invitation à accompagner le Seigneur au désert prend une force sans égale en ce temps de confinement. Mais nous croyons qu’au bout du chemin, la lumière de la résurrection vient éclairer notre espérance.


    5° Pour notre Unité Pastorale
    En plus de ces mesures prises par les évêques, je recommande aux sacristains/sacristines ou personnes-relais de nos différents clochers d’allumer à l’heure prévue pour la célébration dominicale un cierge, signe de notre prière continue, pour que le Seigneur accompagne tous et toutes dans la traversée du désert de covid-19.

    Malgré le confinement, restons unis dans la prière et réconfortons-nous les uns les autres. Un coup de fil pour avoir les nouvelles des autres est aussi une façon d’arrêter la panique et faire grandir l’espérance.

    Bien à vous.

    Emery Kenda

    Sonnez pour nos héros (2020-03-21 02:01:20)

    A la demande du Bourgmestre des Bons-Villers, Mathieu Perrin, les cloches de toutes les églises de l’entité sonneront pendant 5 minutes chaque jour à 20h00, à partir du 20 mars 2020, en hommage aux membres des services médicaux et hospitaliers.

    Pèlerinage des jeunes, du 18 au 24 août 2020 (2020-02-28 22:24:00)

    Chaque année des jeunes de notre Unité Pastorale partent à Lourdes, se mettre au service de pèlerins à mobilité réduite.

    Pour les aider à financer leur voyage (465 €), ils vous proposent des sachets d'œufs en chocolat BRUYERRE au prix de 6 €.

    Si toi, jeune entre 12 ans et 25 ans, tu es intéressé par ce temps de service, tu peux contacter Sr Bernadette au 071/35 00 11 ou au 0472 23 67 55 (email: moncousin.bernadette@skynet.be). Ce sera une grande joie de te compter parmi nous.

    Bénédiction des cartables - Explication de notre Doyen (2019-08-31 13:28:03)

    A l’occasion de la rentrée des classes 2019-2020, je vous propose de faire bénir les cartables, instrument de travail des apprenants. Pourquoi faire ?

    Bénir, signifie étymologiquement, « dire du bien ». C’est souhaiter du bonheur et la réussite aux jeunes qui commencent une nouvelle année, c’est reconnaître la présence de Dieu à l’œuvre dans toute personne humaine et dans toute œuvre bonne et constructive de l’humain. C’est également admirer la beauté ainsi que tout projet humain.

    La bénédiction est à la fois l’acte de Dieu qui répand ses grâces et aussi l’acte de l’homme qui reçoit gracieusement le don divin. C’est un cadeau à recevoir qui demande d’être entretenu par l’application à ses leçons et devoirs. Ainsi la bénédiction n’est pas faussement comprise comme un acte magique mais une action divine à répandre autour de soi et à partager avec les autres.

    En bénissant les cartables, ce sont les jeunes étudiants et écoliers que nous bénissons.

    Que du bonheur ! Que de succès ! Que de réussite !

    Que Dieu vous bénisse.

    Fait à Gosselies, le 31/08/2019

    Emery Kenda, Curé-doyen de Gosselies

    Télécharger ce texte au format PDF

    Rejoignez l'Unité Pastorale de Gosselies sur Facebook (2018-06-19 13:57:05)

    Afin de toucher le plus grand nombre, notre UP s'ouvre aux réseaux sociaux. Vous pouvez désormais rester en contact (et interagir) avec l'équipe de communication sur Facebook.


    Trouvez la petite icone bleue dans le coin supérieur droit de votre écran et cliquez dessus pour vous connecter.