Dévotion à saint Mutien-Marie


Le saint Frère Mutien-Marie présente la double particularité d'être un saint local (il est né et a vécu son enfance à Mellet) et contemporain (il vécut de 1841 à 1917 et fut canonisé en 1989). Bien avant sa canonisation par le Pape, les Mellettois allaient déjà prier sur sa tombe à Malonne.

Si plusieurs familles le prient tous les jours, un hommage particulier lui est rendu deux fois par an:

- le 30 janvier, jour de sa mort

- un dimanche de mars, à l'occasion du pèlerinage annuel

Commémoration de la mort de saint Mutien-Marie

Doté d'une foi exemplaire, le frère Mutien ne redoutait pas la mort. On contraire, il la voyait comme le plus beau jour de sa vie, celui de la rencontre avec son Seigneur.

Chaque 30 janvier, en fin de journée (vers 19 heures), la messe est célébrée dans la maison natale du fère Mutien-Marie, au n°xx de la rue Stassart. Elle est précédée du chapelet, une forme de prière que saint Mutien-Marie affectionnait tout particulièrement. Elle est est aussi suivie d'un temps de convivialité.

Pèlerinage annuel à saint Mutien-Marie

Un dimanche du mois de mars (variable, en fonction du calendrier liturgique), les pèlerins viennent des quatre coins de la Belgique pour une journée d'hommage au frère Mutien-Marie.

Le programme comporte généralement:

- une messe solennelle, avec des représentants des Frères des Ecoles Chrétiennes

- la vénération de la relique de saint Mutien-Marie

- un repas familial et de la petite retauration

- une processon entre la maison natale et l'église

- des temps de prière, à l'église ou à la maison natale